événements   |   Conférences

Marc Birkigt, Hispano-Suiza et la guerre

Marc Birkigt, Hispano-Suiza et la guerre: interfaces et transitions

La première utilisation du concept du moteur à explosion n’est pas aéronautique, mais automobile.
On pourrait dire alors que la plupart des constructeurs de moteurs aéronautiques s'enracinent dans l’industrie de l’automobile. Ainsi, pour ne citer que quelques exemples, Bentley, Rolls-Royce, Fiat, Renault, Packard, Alfa-Romeo, Daimler-Benz, Mercedes, BMW, Junkers, Kawasaki, Saurer, Skoda, Mitsubishi et Volvo.
Tous ont construit à l’origine des moteurs à explosion pour des automobiles et motocyclettes avant de devenir également constructeurs de moteurs aéronautiques.

Derrière ces marques de renommée mondiale, quelques hommes célèbres peuvent être devinés dans le nom de l’entreprise, un fondateur ou un ingénieur-chef. On retrouve Ferdinand Porsche et Karl Benz chez Daimler-Benz, Louis Renault à la tête de sa société Moteurs Louis Renault, Walter Owen Bentley chez Bentley Motors, Charles S. Rolls et Henry Royce chez Rolls-Royce Ldt., Enzo Ferrari chez Alfa-Romeo, Hugo Junkers chez Junkers Flugzeugwerke AG.

Tous ces constructeurs et ingénieurs apportent de continuels changements et améliorations techniques à leurs produits, tout en copiant et en adaptant les trouvailles des entreprises concurrentes. De cette façon, personne ne peut s’attribuer individuellement une conception radicalement révolutionnaire dans les dessins des moteurs à explosion. A une exception près.
Marc Birkigt est un jeune ingénieur en mécanique horlogère. Brillant, austère et rigoureux, il trouvera dans son destin d’émigré des défis à la hauteur de ses capacités et marquera pour toujours de son génie l’histoire du développement des moteurs aéronautiques.

Intervenant
Anibal Jaimes vit et travaille à Neuchâtel, en Suisse. Mécanicien d'aéronefs, grimpeur de haute montagne, informaticien et historien de l'aviation, il est fondateur et président de hepta.aero, association suisse à but non lucratif pour la promotion de la science et de la technologie.
Il est également fondateur et président de l’association missing.aero, spécialiste dans la recherche d’avions perdus dans les jungles d’Amérique latine.
Coauteur d’ouvrages spécialisés sur les expéditions polaires, consultant en histoire technologique et aérospatiale, il donne des conférences et publie des articles scientifiques, historiques et technologiques. Il conduit des projets de recherche aéronautiques, scientifiques, culturels et académiques en Suisse, France et Espagne.

Back to Top